Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHEMINS DE TRAVERSE  ORFéEE45

CHEMINS DE TRAVERSE ORFéEE45

La Poésie dans tous ses éclats. Vivre en poésie

Publié le par orféee45
Publié dans : #Références




   

 

 

Ils me disent :

 

 

« Tu dois nécessairement choisir entre plaisirs de ce monde

et la paix de l’autre monde. »

 

 

   




   

 

 

Je leur dis :

 

« J’ai choisi et les délices de ce monde

et la paix de l’autre monde.

Car je sais du fond de mon cœur

que le Poète suprême n’a écrit qu’un seul poème,

parfaitement scandé

et merveilleusement rimé. »

 

 

 



 

 

 

 

Commenter cet article

guy 13/12/2012 09:08


qui ss'est donc que ce gilbran?


UN ECRIVAIN ME DIRAIS-TU?


ça ne suffit pas pour ouvrir la porte secrète tant convoité


MAIS ELLE S'OUVRE POUR LES POETES


mais touT écrivain est créateur de mots


IL FAUT ENCORE LES CHANTER...

flipperine 12/12/2012 22:25


la paix dans l'autre monde nous l'aurons ici dans ce monde il faut la construire

Angel 21/10/2009 20:01


Je reviens te lire avec bonheur m'etant de temps a autre éloignée ..des blogs
ici ,je retrouve source et paix..beauté du réel et de l'âme
tes pages sont toujours magnifiques


Muad Dib 20/10/2009 21:09


Coucou Orphée, merci pour ces paroles de bon sens et ces superbes images.
Gros bisous et bonne fin de soirée,




Thaddée 20/10/2009 15:50


Oh, la belle pensée, que ce Poète suprême n'ayant écrit qu'un seul poème. Comme si la perfection de cet écrit le dispensait d'en écrire d'autres, imparfaits. La sensation d'inachèvement viendrait
donc de la non-totalité de ce que nous faisons. Il nous faut toujours tendre vers l'accomplissement, l'achèvement, parce que nous échouons à tout faire en une fois. Mais n'est-ce pas le propre de
l'Homme, que de se bâtir pierre par pierre, et d'avancer un pas après l'autre... Des foulées de géant nous conduiraient au bord de l'abîme.


Prièmes

Ce ne sont pas toujours des poèmes, ni tout à fait de la prose non plus. Parfois souffle un vent de prière, sous forme de questionnement ; non pas une demande nécessitant une réponse précise, mais une réflexion en offrande, et en remerciement. Bien souvent des œuvres d’art ou des scènes de la nature viennent agrémenter le propos, que ce soit en illustration, en relation ou en opposition avec le texte. Une poésie de la vie. La vie en Poésie.............................. (Prièmes, néologisme inventé par: iovan.g)

Articles récents

Allez donc faire un petit tour chez...

http://bleue-farandole.over-blog.com/ http://popopopo.over-blog.fr/ http://fanfanchatblanc.over-blog.com/ http://ad-mary44.over-blog.com/ http://easydoor.over-blog.com/ http://mirotine.over-blog.com/ http://solemio22.over-blog.com/ http://tibicine.over-blog.com/ http://ecrits-et-cris.over-blog.com/ http://lesparticulesetranges.com/ Et...

Hébergé par Overblog