Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHEMINS DE TRAVERSE  ORFéEE45

CHEMINS DE TRAVERSE ORFéEE45

La Poésie dans tous ses éclats. Vivre en poésie

Publié le par orféee45
Publié dans : #Ecrits d'Ailleurs

 

 

Marc Chagall

 

marc-Chagall.jpg

 

 

 

Tandis qu'en son divan

le Roi repose encor,

Mon nard embaume

mieux qu'une parfumerie...

 

Mon amant fleure, en moi,

tel un sachet de myrrhe.

De l'ombre de mes seins tout son parfum

s'exhale (*).

 

Mon amant est, pour moi,

 une grappe de cypre

Qui, d'entre les raisins d'Eïn Guédi,

 survient.

 

*

 

(Le Cantique des Cantiques, traduction de Yann Le Pichon)

(*) revient (dans cette traduction) 

 

Cité par : Marie Botturi

dans son livre : Marie-Madeleine, du village de Magdala

 

 

 

Commenter cet article

les cafards 01/08/2011 21:05



Bizzz des cafards en vadrouille  



Thaddée 01/08/2011 17:32



De passage pour te souhaiter un beau mois d'août. Peut-être as-tu la chance de partir quelques jours ? A bientôt Orfée, bonne soirée.



Bleue-Farandole 29/07/2011 21:27



Quel rouge étonnant celui du sang, la vie! Chagall! 


Je ne connaissais pas ce traducteur!


Merci Orféee pour cette page d'amour! Le Cantique que j'aime tant et que je relis bien souvent!


Joli week-end à vous deux! Nous partons à Souvigny et accompagnons manon à son stage d'archéo! Bise toute!



Thaddée 28/07/2011 19:45



C'est la première fois que je vois Ein Gedi cité quelque part ! J'ai été à Ein Gedi, Israël, entre la mer Morte et le désert de Judée. Les faux prophètes s'abritaient sous des toits de
palmes. Ein Gedi, hors du temps. J'y ai atteint les limites du dépouillement... jusqu'à ce que l'Occident me rattrape. Ce poème finement érotique est une merveille
!  



popopopo 28/07/2011 08:05



chagall


le cantique


la symphonie des sens


et de l'ame


qui trouve un sens


a leur union


et moi, devant ce tableau


qui me souviens


qd je cherchais a mieux enfin comprendre


pourquoi le plaisir ?


pasque dieu est une fete, un bonheur, une joie


et la femme est sa servante


 



Prièmes

Ce ne sont pas toujours des poèmes, ni tout à fait de la prose non plus. Parfois souffle un vent de prière, sous forme de questionnement ; non pas une demande nécessitant une réponse précise, mais une réflexion en offrande, et en remerciement. Bien souvent des œuvres d’art ou des scènes de la nature viennent agrémenter le propos, que ce soit en illustration, en relation ou en opposition avec le texte. Une poésie de la vie. La vie en Poésie.............................. (Prièmes, néologisme inventé par: iovan.g)

Articles récents

Allez donc faire un petit tour chez...

http://bleue-farandole.over-blog.com/ http://popopopo.over-blog.fr/ http://fanfanchatblanc.over-blog.com/ http://ad-mary44.over-blog.com/ http://easydoor.over-blog.com/ http://mirotine.over-blog.com/ http://solemio22.over-blog.com/ http://tibicine.over-blog.com/ http://ecrits-et-cris.over-blog.com/ http://lesparticulesetranges.com/ Et...

Hébergé par Overblog