Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHEMINS DE TRAVERSE  ORFéEE45

CHEMINS DE TRAVERSE ORFéEE45

La Poésie dans tous ses éclats. Vivre en poésie

Publié le par orféee45
Publié dans : #Accueil

Marie Madeleine Ecouis

Marie-Madeleine, Ecouis

 

 

Quelqu’un m’a dit –écrit même-

que je devais être un contemplatif !

Je comprends cela comme un adepte d’une grande activité.

  

Oui, je contemple, surtout lorsque je m’active,

car les sollicitations sont alors nombreuses et multiples,

et rarement dépourvues d’objet de contemplation.

 

Le merveilleux est à portée de regard,

comme l’écrit si-bien Marie Botturi

notamment dans La Merveille de l’ordinaire.

Et, je dois l’avouer, la vie me comble en m’offrant

toutes ses merveilles à admirer.

  

Chemin faisant, mon admiration, souvent attirée par l’infiniment grand,

trouve motif à contemplation

également dans l’infiniment petit,

mais surtout dans l’infiniment proche

qui  me conduit aussi loin que mes pensées peuvent aller.

 

 

parmigianino

 Parmigianino

 

   

J’ai parfois le sentiment que le paradis,

plus qu’un lieu, est un état d’esprit

par lequel tu arrives finalement à comprendre le pourquoi,

en laissant le comment poursuivre

 ses chemins de traverse.

 

nebuleuse-aigle

 Nébuleuse - Aigle

*

 

Deux oeuvres de Gentile da Fabiano...

... à contempler...

 

Gentile da Fabiano Adoration des Mages

 Adoration des Mages

 

Gentile da Fabiano Couronnement de la Vierge Détail

 Couronnement de la Vierge, Détail

 

Commenter cet article

mirotine 05/08/2010 11:46



que de merveilles ! je me reconnais dans l'infiniment petit, l'infiniment proche , c'est ce que j'aime le plus appréhender.(au fait,  je n'ai sans
doute pas compri le sens de ton com chez moi que j'ai pris , à tort au 1er degré ) 



orféee45 05/08/2010 11:54



Je sais Mirotine que tu saisis tous les degrés à la fois. J'ai commandé ton receuil de poésie, mais lorsque je valide la commande le panier reste vide. Je tenterai à nouveau, Car je souhaite
aussi lire dans des pages... de papier. A bientôt.



guy 03/08/2010 22:00



les syllabes-phonèmes


de babel 


sont love


mam


nen


man


men


qd on reve et que l'on relache


la langue première me revient



bleue-Farandole 02/08/2010 14:40



La contemplation est pour moi une necessité vitale! Et la seconde est le silence! J'aime bien la petite fille de Parmigianino. Belle aprèm!



orféee45 03/08/2010 14:38



J'y ajoute la Parole, écrite, lue, chantée, imaginée, sussurée, éclatée... dans tous ses états...



Bjr KLINX 02/08/2010 11:37



Orféee, je trépigne d'ENVIE ! Quelles phrases, avec quels mots qui atteignent et touchent le coeur.. plus ou moins que l'=ame" j'ai parfois le sentiment plus qu'un lieu est un état
d'esprit, par lequel tu arrives finalemeent à comprendre le pourquoi, en laissant le comment ses chemins de traverses"..... J'aurais voulu trouver ces mots! à les lire je ressents la proximité de
l'âme humaine, sa parenté et à regarder l'illustration dans le même moment, en écho la musique! bne journée au soleil hésitant!



orféee45 03/08/2010 15:07



Merci KLINX. Les souvenirs que tu nous proposes entraînent aussi vers d'autres chemins...



adelle.H 02/08/2010 09:55



La contemplation est une forme de vie intérieure dense admirable ;l'inverse de la léthargie que croient la plupart des gens...Je suis admirative de cet état  de communion avec la nature et
les autres..



orféee45 03/08/2010 15:29



Je suis tout à fait d'accord, bien sûr, sur la richesse de cette vie intérieure où se rejoignent et se ressentent, comme flottant sur un voile invisible, des réalités qui ne sont pourtant
mystérieuses que momentanément. Ciao



Primavera 01/08/2010 08:44



Buongiorno Orféee, 


Tes pensées sont profondes, j'aime particulièrement ce texte, je ressens une plénitude en le lisant. __ Très joli portrait du Parmigianino.


Ti auguro una bellissima giornata.


Baci


 



orféee45 03/08/2010 20:55



Ciao Primavera. Grazie per il complilmento e per l'articolo sulla roccia scolpita. Spero che tutto vadi bene. A presto.



guy 01/08/2010 08:08



mon paradis est un jardin


mais ds ce monde


vivre c'est tj combattre


et mon jardin intérieur


ne suffit pas



orféee45 03/08/2010 20:56



Ton jardin intérieur est aussi infiniment grand qu'il se décline dans l'infiniment petit. Mais gare au boson de Higgs!



guy 01/08/2010 08:06



j'ai coutume de contempler le petit


et comme pasquale j'y vois l'infini


ce n'est pas de coquetterie


c'est de coutume


mais une habitude se façonne


dès l'enfance,


contempler


c'est voir


observer


étudier


remarquer


rever  de  par  pour  vers  en travers  en chemin


admirer


transpercer


transposer


pénétrer


fusionner


entrer en rézonnance


contempler,  c'est mourir d'amour



Prièmes

Ce ne sont pas toujours des poèmes, ni tout à fait de la prose non plus. Parfois souffle un vent de prière, sous forme de questionnement ; non pas une demande nécessitant une réponse précise, mais une réflexion en offrande, et en remerciement. Bien souvent des œuvres d’art ou des scènes de la nature viennent agrémenter le propos, que ce soit en illustration, en relation ou en opposition avec le texte. Une poésie de la vie. La vie en Poésie.............................. (Prièmes, néologisme inventé par: iovan.g)

Articles récents

Allez donc faire un petit tour chez...

http://bleue-farandole.over-blog.com/ http://popopopo.over-blog.fr/ http://fanfanchatblanc.over-blog.com/ http://ad-mary44.over-blog.com/ http://easydoor.over-blog.com/ http://mirotine.over-blog.com/ http://solemio22.over-blog.com/ http://tibicine.over-blog.com/ http://ecrits-et-cris.over-blog.com/ http://lesparticulesetranges.com/ Et...

Hébergé par Overblog