Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHEMINS DE TRAVERSE  ORFéEE45

CHEMINS DE TRAVERSE ORFéEE45

La Poésie dans tous ses éclats. Vivre en poésie

Publié le par orféee45
Publié dans : #Références

 

Fra Angelico Le couronnementr de la Vierge Marie

Fra Angelico

   

La fête de l’Assomption, c’était le 15 août dernier. Pour ceux que cela intéresse (et pourquoi pas, pour les autres aussi) je vous propose de prendre connaissance aujourd’hui de  l’homélie donnée le 15 août dernier en l’église N-D de Lorris

 par le Père Sylvestre Ndagijimana,

Curé de notre zone pastorale de Bellegarde, Lorris et Varennes-Changy.

 

 

DSCN1450

 

  Homélie

En communion avec toute l'Église nous célébrons aujourd'hui la fête de l'Assomption, l'entrée de Marie, Mère de Jésus dans la gloire de Dieu à la fin de sa vie terrestre. Curieusement aucun passage de l'Évangile ne nous parle, ni des derniers moments de Marie, ni non plus de cette montée dans la gloire de Dieu. Il faut ici reconnaître que dans les premiers temps du christianisme et au moment de la rédaction des évangiles, la première préoccupation des chrétiens consistait à annoncer le Christ mort et ressuscité. Ce n'est donc qu'après avoir bâti quelques bases solides du christianisme que ceux-ci ont commencé à faire mémoires des premiers témoins de la vie de Jésus dont Marie, sa mère, en premier. D'après les écrits non officiels de l'Église, appelés apocryphes, ces premiers chrétiens affirmaient que Marie a été amenée avec son corps et son âme par son fils dans la gloire de Dieu. Marie a été d'abord honorée à travers les dévotions populaires jusqu'en 1854, l'année où l'Église l'a officiellement déclarée Immaculée Conception.

 

Quatre ans après (en 1858), la Vierge Marie a elle-même confirmé cette déclaration par le message à Bernadette à Lourdes. Partant de cette confirmation de la Vierge Marie, l'Église a proclamé le dogme de l'Assomption en 1950. Nous pouvons affirmer que l'Église ne s'est pas trompée en déclarant que Marie est auprès de Dieu, car elle-même nous en donne de temps en temps des preuves à travers les apparitions.

 

Quand l'Église honore la Vierge Marie, elle accomplit cette parole que Marie avait dite avant même la naissance de Jésus : «tous les âges me diront bienheureuse, car le Puissant a fait pour moi des merveilles». Marie reconnaît donc qu'elle doit cet honneur du don de la grâce particulière de Dieu, celle d'être la Mère du Sauveur.

 

Ce qui est cependant plus important c'est que Marie a su répondre «oui» (fiat) à ce don de Dieu. Elle a su rester attentive à sa volonté comme nous le dit sa cousine : «Tu es bénie entre toutes les femmes, toi qui a cru au message de Dieu.»

 

Dieu a choisi Marie, comme il choisit chacun de nous, pour porter Jésus, source du vrai bonheur, et l'offrir au monde. Marie a porté Jésus avec son corps et son âme mais celui qu'elle a porté est aussi «Parole». Nous pouvons à notre tour porter cette Parole (avec majuscules) en nous et l'offrir aux autres pour leur joie à l'exemple de Marie qui visite Élisabeth. Autrement dit, nous pouvons faire de nos visites des visitations. Tout commence par l'accueil. Comme c'est arrivé à Marie, la façon dont Dieu nous demande de l'accueillir dépasse souvent notre compréhension et sa volonté contredit souvent la nôtre. Marie nous apprend à faire confiance à Dieu, car, avec lui rien n'est impossible. Elle nous porte comme ses enfants que son fils Jésus lui a confiés au pied de la croix et nous accueille tels que nous sommes.

 

N'hésitons pas à nous confier à sa prière dans toutes les circonstances. Amen.

 

 

Andrea del Castagno Assomption de la Vierge Marie

 Andrea del Castagno

 

Diego Velazquez Le couronnement de la Vierge Marie

 Diego Velasquez

 

Duccio di Buoninsegna Dormition de la Vierge Marie

 Duccio di Buoninsegna

 

Fra Angelico Le Couronnement de la Vierge Marie

 Fra Angelico

 

Hugo van der Goes Mort de la Vierge Marie

 Hugo Van der Goes

 

Raphael le couronnement de la Vierge Marie

 Raphael

 

  

 

Commenter cet article

flipperine 12/09/2012 17:58


des mots simples mais bien vrais et marie n'est elle pas notre mère à nous tous

popop' o' popop 12/09/2012 09:01


merci de tes tableaux


et je prends un peu de la foi qui transparait

Prièmes

Ce ne sont pas toujours des poèmes, ni tout à fait de la prose non plus. Parfois souffle un vent de prière, sous forme de questionnement ; non pas une demande nécessitant une réponse précise, mais une réflexion en offrande, et en remerciement. Bien souvent des œuvres d’art ou des scènes de la nature viennent agrémenter le propos, que ce soit en illustration, en relation ou en opposition avec le texte. Une poésie de la vie. La vie en Poésie.............................. (Prièmes, néologisme inventé par: iovan.g)

Articles récents

Allez donc faire un petit tour chez...

http://bleue-farandole.over-blog.com/ http://popopopo.over-blog.fr/ http://fanfanchatblanc.over-blog.com/ http://ad-mary44.over-blog.com/ http://easydoor.over-blog.com/ http://mirotine.over-blog.com/ http://solemio22.over-blog.com/ http://tibicine.over-blog.com/ http://ecrits-et-cris.over-blog.com/ http://lesparticulesetranges.com/ Et...

Hébergé par Overblog