Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CHEMINS DE TRAVERSE  ORFéEE45

CHEMINS DE TRAVERSE ORFéEE45

La Poésie dans tous ses éclats. Vivre en poésie

Publié le par orféee45
Publié dans : #Prièmes





La déchirure

est cette volonté 

de voir ce qui semble invisible,

d'écouter ce qui ne peut s'entendre,

de toucher ce qui ne peut être appréhendé,

de sentir ce qui n'a pas d'odeur,

de savourer ce qui n'a pas de goût.

 

La déchirure est la blessure

qui ouvre et livre ses secrets.

C'est le passage par lequel on ressort différent,

autre et ailleurs dans le monde et le moment présents.

C'est le mot qui entaille,

c'est la parole qui engendre,

c'est le regard qui te sauve

 

La déchirure,

je voudrais que ce soit l'amour

qui écartèle les cieux et qui descend sur toi.

 

Commenter cet article

Thaddée 23/11/2013 16:02

La déchirure, j'y sens comme une transcendance de soi, qui exacerbe la sensibilité et laisse passer la vie dans les deux sens à grands flux ... c'est d'ailleurs un peu ce que tu écris (mieux que moi :-) Beau week-end Orfée, merci pour ton commentaire, il m'a fait plaisir et m'a touchée.

PASSION SCULPTURE 16/11/2013 13:41

il y a tant de sortes de déchirures !!! de beaux mots qui touchent au plus profond de soi. Chacun se les approprie - merci

flipperine 15/11/2013 23:32

et pour moi la déchirure serait quand plus rien ne va, qu'on se retrouve seul, qu'on a les idées noires

popopopo 15/11/2013 15:12

je dirais pluto la porte étroite
s'ouvrant sur l'immense mal connu

Angel 20/07/2009 23:26

je rejoins marie-b ,ce texte est sublime;mais l'évocaton de ce mot reste douleur

marie-b 20/07/2009 13:35

Quel magnifique texte! Mais le mot "déchirure" reste synonyme d'une douleur, d'une plaie... On aimerait le voir conjuguer ainsi plus souvent avec cette belle note d'espoir sous-jacente.

Thaddée Sylvant 20/07/2009 10:39

C'est tellement beau que je ne trouve rien à dire, si ce n'est que cette déchirure -là apparaît comme une ouverture par laquelle passerait la lumière et même la révélation. Quant au désir d'exister qui précèderait la venue au monde, c'est tellement lumineux comme pensée, comme questionnement, que je me retire en emportant ces belles paroles. Bonne journée Orfée, à bientôt.

orféee45 20/07/2009 00:04

C'est vrai... et qui permet d'atteindre c'est ailleurs abouti que nous pouvons expérimenter cependant dès ... ici.

rainbow 19/07/2009 23:32

Oh ! que c'est joliment dit, Orfée. La déchirure qui lacère le coeur et coupe le souffle...Bravo et gros bisous

Prièmes

Ce ne sont pas toujours des poèmes, ni tout à fait de la prose non plus. Parfois souffle un vent de prière, sous forme de questionnement ; non pas une demande nécessitant une réponse précise, mais une réflexion en offrande, et en remerciement. Bien souvent des œuvres d’art ou des scènes de la nature viennent agrémenter le propos, que ce soit en illustration, en relation ou en opposition avec le texte. Une poésie de la vie. La vie en Poésie.............................. (Prièmes, néologisme inventé par: iovan.g)

Articles récents

Allez donc faire un petit tour chez...

http://bleue-farandole.over-blog.com/ http://popopopo.over-blog.fr/ http://fanfanchatblanc.over-blog.com/ http://ad-mary44.over-blog.com/ http://easydoor.over-blog.com/ http://mirotine.over-blog.com/ http://solemio22.over-blog.com/ http://tibicine.over-blog.com/ http://ecrits-et-cris.over-blog.com/ http://lesparticulesetranges.com/ Et...

Hébergé par Overblog